Actualité

Cap Emploi Soissons : handicap ou talents cachés

Posté le 10 Nov. 2016


Tout le monde sait que lorsque l’on est une personne en situation de handicap, il est très difficile de trouver un emploi. Il faut être accepté par le recruteur, par les futurs collègues, que le poste soit adapté et que la personne soit suffisamment formée. Cela suppose d’avoir une grande confiance en soi. Et bien figurez-vous que même avec un handicap, c’est possible ! Les employeurs impliqués reconnaissent qu’ils sont efficients, avec un impact positif sur la cohésion interne. 
 
L’équipe Cap Emploi de Soissons œuvre dans ce sens, sur le terrain, avec empathie et engagement, dus certainement au fait qu’elle soit un service de l’association « HAND T AISNE », organisme gestionnaire au service des personnes handicapées et des employeurs. 
 
Quelques chiffres significatifs 
Le taux de chômage des personnes handicapées a atteint 21% en 2014 et progresse deux fois plus vite que l'ensemble des demandeurs d'emploi indique l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). 
5,5 millions de citoyens se déclarent, selon les maisons départementales du handicap (MDPH) de France, porteurs d'un handicap. 
 
Bertrand Doudoux, responsable du site Cap Emploi de Soissons, nous explique la mission. 
« Notre équipe est au service des personnes handicapées en recherche d’emploi ou en reconversion, et partenaire de Pole emploi. Nous les accueillons, les informons et les accompagnons dans leurs recherches, leurs démarches personnelles et professionnelles : identification des potentiels d’accès à l’emploi, élaboration et mise en œuvre d’un projet de formation, mise à disposition d’offre, rédaction du CV, préparation à l’entretien d’embauche, etc. Notre accompagnement prend en compte la spécificité du handicap, moteur, maladie, accident ou mental. » 
 
Si l’attention portée aux demandeurs d’emploi est primordiale les actions à mener auprès des entreprises font aussi partie de la mission. Il s’agit d’arriver à une motivation réciproque entre un employeur et un candidat à l'embauche. Il faut donc convaincre l’entreprise. Il faut savoir que la loi de 2005 oblige les structures de plus de 20 salariés à employer 6% de travailleurs handicapés, faute de quoi elles sont assujetties à une contribution financière substantielle versée à l'Agefiph. Dans notre région 70% des entreprises concernées ont moins de 20 salariés. Et les retours sont positifs ! 
De plus, à chaque embauche vient s’ajouter des avantages. Il ne s’agit pas de charité mais d’une compensation pour rétablir une égalité des chances. 
 
« Pour réussir une bonne intégration dans la durée, Cap Emploi 02 accompagne les employeurs, les informe et les conseille. Nous définissons ensemble le projet de recrutement, recherchons les candidatures adaptées puis nous participons à la mise en œuvre des aides et, si besoin, à l’adaptation du poste avec financement des travaux par l'Agefiph. Nous allons jusqu’à l’accueil du collaborateur lors de sa prise de fonction.». 
 
S’investir avec passion
Fin juin, huit demandeurs d’emploi ont présenté aux employeurs du soissonnais à Cap Emploi, leur propre création artistique réalisée en partenariat avec le FabLab Soissons et des élèves en « BTS Design Graphique » du lycée Saint Vincent de Paul. Douze jours de travail par personne pour révéler son talent, sa créativité et ses capacités de travailler en équipe. 
Les visiteurs ont été unanimes. Une fabuleuse exposition de cv créatifs. 
Ces œuvres sont de nouveau présentées, le 15 novembre au Carrefour Emploi et Formation du Soissonnais.